Ce qu’il faut savoir et ce qu’il est possible de faire
REGARDER LA VIDÉO
Enfant malnourri

270 millions de personnes menacées en 2020

En 2020, on peut commander de la nourriture en moins de 10 minutes, acheter des plats tout fait en magasin ou dans la rue, et même commander des repas entiers, depuis notre téléphone, qui sont livrés en 30 minutes à notre porte.

Le nombre de personnes qui risquent de mourir de faim a doublé en 2020. Pourquoi ?

Trois raisons principales

Conflits sans fin

Pauvreté chronique

Catastrophes naturelles

Dans les pays les plus pauvres, c’est la sécurité alimentaire de millions de personnes qui est menacée par l’accumulation des crises. Les effets de la Covid-19 sur les économies fragiles se traduisent par une perte de revenus chez les plus modestes et par une augmentation des prix de la nourriture.

Dans certaines régions d’Afrique, les invasions de criquets pèlerins et les inondations catastrophiques ont détruit nombre de champs et d’habitations dans des zones où les populations n’ont aucune réserve leur permettant de reconstruire. Depuis des années, les gens vivent au jour le jour. Mais cette année, les jours s’annoncent particulièrement funestes.  

Les 10 crises alimentaires
les plus graves

Nombre de personnes confrontées à une insécurité alimentaire aiguë.
Medair intervient dans 6 des pays les plus touchés.

Source: FSIN, GRFC, WFP 2020

Au-delà de la maladie

les répercussions de la Covid-19

La pandémie de coronavirus exacerbe les souffrances des populations les plus pauvres.

Le Programme alimentaire mondial met en garde contre la perte d’emplois et de revenus qui, associés à la déficience des systèmes d’approvisionnement alimentaire due à la pandémie, menacent la sécurité alimentaire de millions de personnes supplémentaires cette année.

L’EXEMPLE D’ANGAR

Les enfants sont les premiers
à souffrir

Les enfants sont les plus affectés par la crise car leur organisme, en plein développement, est plus vulnérable face aux maladies qui affectent la capacité à absorber les nutriments alimentaires.

L’histoire d’Angar reflète parfaitement comment il est possible de sauver les enfants de la malnutrition. Lorsqu’elle avait six mois, elle ne pesait qu’1,3 kg. Ses parents, conscients du danger, ont parcouru 50 km à pied pour l’emmener à la clinique de Medair, au Soudan du Sud, où notre équipe a pu la prendre en charge et soigner sa malnutrition sévère.

Il existe une solution

Cela fait plus de 30 ans que Medair met en œuvre des projets non seulement pour soigner les populations affectées par la faim, mais aussi pour prévenir la malnutrition. Nous intervenons en priorité dans les zones reculées où les communautés les plus vulnérables sont souvent oubliées. Au niveau international, nous :

Soignons la malnutrition

Les femmes et les enfants souffrant de malnutrition sévère reçoivent des rations alimentaires thérapeutiques et les bénévoles que nous formons parcourent de nombreux kilomètres dans les communautés rurales pour y diagnostiquer les cas de malnutrition.

Prévenons la malnutrition

En donnant accès à l’eau potable et en formant des populations sur l’hygiène et les techniques d’alimentation des jeunes enfants, nous participons à la prévention de la malnutrition.

Améliorons la sécurité alimentaire

Nous améliorons la sécurité alimentaire des familles en luttant contre les catastrophes qui détruisent les cultures et les moyens de subsistance, et en aidant ces familles à créer des jardins potagers chez eux.

En 2019…

88 576

personnes malnutries ont été soignées

769 637

personnes ont été sensibilisées sur les pratiques de santé et de nutrition vitales

492 390

personnes ont bénéficié d’un meilleur accès à l’eau potable