Histoires

« Juste une nuit de sommeil en paix »

L'hiver dans les colonies du nord du Liban.

« L’aide est devenue un rêve » – Raya

« Cela fait plus de six ans que je vis ici avec ma famille. Chaque année, nous avons été confrontés à des difficultés et nous nous en sommes sortis avec un peu d’aide, mais cette année, l’aide est devenue un rêve », a déclaré Raya, qui vit au Liban depuis qu’elle a fui la Syrie.

Le campement informel où vit Raya se trouve dans le district nord du Akkar, au Liban, près de la frontière syrienne. « Vous ne pouvez pas imaginer à quel point il fait froid ici pendant l’hiver. Nous sommes près de la côte, avec des vents et des conditions météorologiques très durs. Je n’ai rien pour couvrir correctement mes enfants la nuit et lorsqu’une tempête arrive, cela devient insupportable », dit-elle avec émotion, en essuyant une larme de son œil.

« Cette année, nous n’avons reçu aucune aide de qui que ce soit, et pourtant, les défis se sont intensifiés ».

Quelques instants plus tard, Raya poursuit. « Il y a des voies ferrées qui traversent directement la terre où nous nous trouvons. Ces rails vont jusqu’à la frontière syrienne. Récemment, des gens sont venus et ont enlevé notre espace de couchage. Ils ont tout pris, nos couvertures, nos matelas et les quelques feuilles de plastique qui nous restaient. Ils nous ont laissés sans rien », a déclaré Raya en montrant le sol où se trouvait l’ancien espace où ils dormaient.

« Ici, vous pouvez voir sur le toit comment les feuilles de plastique sont déchirées. Quand il pleut, ça se déverse sur nous. Il n’y a rien pour nous protéger du froid et de la pluie. Chaque année, nous essayons de récupérer des bâches, mais cette année, cela a été difficile avec la pandémie », dit-elle. « Nous avons faim, nous sommes agités et nous sommes fatigués de vivre dans la peur constante de tout. Tout ce que nous demandons, c’est une nuit de sommeil en paix. »

De nombreuses familles de réfugiés syriens, comme celle de Raya, ont beaucoup de mal à faire face au froid de l’hiver. « Je ne vous remercierai jamais assez, je vous garderai toujours dans mes prières », dit Raya alors que notre équipe se dirige vers la tente suivante.  Medair va fournir à Raya, ainsi qu’à d’autres familles de la colonie du Liban-Nord, un kit de couvertures, de matelas et d’abris tels que des bâches et des cordes. Nous espérons que ces articles simples permettront au moins à Raya de dormir plus facilement.

Pour aider Raya et sa famille, vous pouvez faire un don ici.