EN EXCLUSIVITÉ | Histoires

Favoriser la guérison psychosociale et l’autonomie

Le programme de soutien psychosocial de Medair

Volontaires du PSS à Amman De gauche à droite : (Roula Salem, Oday Sadaqa, Khawlah Yaghmour)

Pour faire face aux défis permanents de la vie quotidienne, la santé mentale est indissociable de la santé physique. Une approche globale est nécessaire, en particulier pour les personnes les plus vulnérables. Dans l’adversité, le soutien psychosocial devient une bouée de sauvetage et une pierre angulaire essentielle à la résilience et la guérison.

En Jordanie, Medair améliore l’accès aux soins pour les réfugiés et les Jordaniens vulnérables. Nous les soutenons dans leur transition vers un meilleur équilibre psychosocial. Le programme PSS de Medair permet aux individus de développer une meilleure résilience face aux traumatismes vécus, à travers des groupes de soutien par les pairs, pour les adultes, les adolescents et les soignants.

Ces groupes, spécialement conçus pour renforcer les liens sociaux, créent un sentiment d’appartenance et développent les capacités d’adaptation des participants. Les séances sont animées par des bénévoles formés à l’accompagnement psychosocial et à l’orientation vers d’autres services.

Session du PSS à Amman

À Amman et à Irbid, les groupes de soutien se déroulent dans des espaces sécurisés pour permettre aux femmes et aux hommes d’aborder sereinement les traumatismes vécus et d’explorer des sujets pertinents, afin de retrouver un équilibre psychosocial.

Le programme se compose de huit séances axées sur la gestion du stress, du deuil, de la perte et de la dépression, ainsi que sur la gestion des pensées.

Mahmood, participant à une session du PSS à Amman

Mahmood a participé aux sessions PSS de Medair à Amman. Il nous partage son expérience :

« Depuis que j’ai suivi le programme de Medair, j’ai l’impression que tout s’est réorganisé en moi. Je gère mieux ma tristesse et mon stress. J’ai appris à retrouver la paix en pardonnant. L’une des leçons les plus importantes a été de comprendre qu’il n’est jamais trop tard pour se donner du temps et prendre soin de soi.”

Medair anime également des groupes de soutien pour adolescents et soignants, véritables espaces de communication destinés à encourager la compréhension mutuelle. L’objectif est d’aider les adolescents à se sentir soutenus dans leur développement personnel (compétences sociales, émotionnelles et autogestion) et à se sentir plus proches de leur famille, les soignants se sentant soutenus dans leur rôle de parents et dans leur communication avec leurs enfants adolescents.

session de PSS à Amman

Aya a également participé à des sessions de PSS, à Amman :  » Un ami m’a appelée pour me parler du bénéfice des sessions organisées par Medair. J’y ai donc participé et je les ai effectivement trouvées agréables et utiles. Le programme favorise les liens au sein de la communauté et facilite la découverte de soi, à travers des activités telles que l’écriture et le dessin. Cette expérience m’a permis de mieux me connaître, de renforcer ma confiance en moi. J’en avais besoin pour m’encourager à me réaliser et je pense que toute personne de mon âge devrait apprendre à mieux se comprendre.”

Suzan, Responsable PSS

Les réfugiés, et de nombreux Jordaniens sont toujours exposés à différents facteurs de stress . L’équipe PSS de Medair s’efforce d’aider chacun afin que personne ne soit privé du soutien psychologique dont il a besoin.

Suzan, notre responsable PSS, partage son expérience auprès d’adultes et d’adolescents en Jordanie : « Le bien-être n’est pas quelque chose que l’on peut avoir ou ne pas avoir ; c’est quelque chose d’indispensable pour faire face aux défis que l’on rencontre dans sa vie et dans son travail « .

La santé mentale fait partie intégrante de notre bien-être et Medair continue d’apporter un soutien essentiel, en Jordanie, aux plus vulnérables.

 

 


Les services de soutien psychosocial de Medair en Jordanie sont financés par le ministère fédéral allemand des Affaires étrangères et le Bureau de la population, des réfugiés et des migrations.