EN EXCLUSIVITÉ | Histoires | Histoires

Des pas déterminés

Voici Omar, un jeune garçon qui nous donne à tous le sourire alors qu’il avance, seul, avec son déambulateur. Il fait le tour de la pièce pour nous montrer de quoi il est capable. Omar ne parle pas pendant qu’il marche mais sa détermination et sa concentration suffisent à exprimer ce qu’il ressent.

Depuis qu’il a 4 mois, Omar souffre d’hypoxie, qui se caractérise par un manque d’apport en oxygène au niveau des tissus. Son corps ne fonctionne donc pas comme ceux des autres enfants de son âge, ce qui l’empêche de marcher, de communiquer et de faire toutes les autres choses anodines que d’autres enfants de son âge sont capables de faire.

« Aujourd’hui, du haut de ses 16 ans, Omar marche plus facilement. Il a parfois peur, mais le déambulateur l’aide à marcher seul, » nous explique Maryam, sa maman.

Il a 6 autres frères et sœurs, dont Sidra, qui souffre aussi d’une malade similaire qui l’empêche de marcher et de communiquer correctement.

Lucy, notre ancienne directrice régionale de la communication au Moyen-Orient, et Jamal, notre responsable santé à Deir-ez-Zor écoutant Maryam, la maman d’Omar

{%CAPTION%}Sa mère partage les défis qu’elle doit surmonter.

« Je dois porter Omar et Sidra dans les escaliers car ils n’y arrivent pas seuls, nous dit-elle. Omar utilise un fauteuil roulant quand on sort, car les routes ici sont très accidentés et rend l’utilisation du déambulateur difficile, mais au moins on peut sortir ensemble. » ajoute-t-elle.

La mère d’Omar est infirmière de formation, mais la crise et la situation à la maison font qu’elle n’arrive pas à trouver de travail stable.

« Omar est très intelligent mais malheureusement, dans ma région il n’y a pas d’écoles spécialisées pour les enfants handicapés, alors il ne va pas à l’école. »

Marwa, la physiothérapeute de Medair qui suit Omar depuis longtemps a remarqué qu’il est plus stable sur ses pieds et il a bien plus confiance en lui.

Nos équipes en Syrie aident les personnes à mobilité réduite et leurs familles en leur fournissant de l’équipement pour qu’elles puissent être plus indépendantes.

Découvrez comment vous pouvez aider des enfants comme Omar ici


En Syrie, notre travail est rendu possible grâce au soutien de la Direction générale pour la protection civile et les opérations d’aide humanitaire européennes de la Commission européenne, de l’Agence suisse de développement et de collaboration (SDC), de la Chaîne du Bonheur, de SlovakAid et de généreux donateurs privés, tels que vous.

Ce contenu a été produit à partir de ressources recueillies par le personnel de Medair sur le terrain et le personnel du siège social. Les opinions exprimées dans ce document n’engagent que Medair et ne doivent en aucun cas être considérées comme reflétant l’opinion officielle de toute autre organisation.