Vous visitez Medair International  Medair est aussi disponible dans votre pays
Visiter Medair États-Unis

Genève/Beni, le 18 juillet 2019 — Medair prend acte de la déclaration faite par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le 17 juillet, selon laquelle la flambée de maladie à virus Ebola dans l’est de la R.D. Congo constitue une « urgence de santé publique de portée internationale », soit le plus haut niveau d’alerte. Cette lourde mesure, prise dans le contexte d’une épidémie complexe, vise à sensibiliser davantage la communauté internationale face à la gravité de la situation, ainsi qu’à inciter les pays voisins à poursuivre leurs préparatifs en prévision d’une possible propagation du virus.

« Chez Medair, nous espérons que la récente déclaration de l’OMS attirera davantage l’attention et suscitera la mobilisation nécessaire pour soutenir la riposte face à l’épidémie d’Ebola. Nous nous inquiétons toutefois des répercussions sur les voyages et le commerce susceptibles de toucher les secteurs économiques déjà en difficulté dans l’est de la R.D. Congo », souligne Constance Smith, directrice nationale adjointe chez Medair. « Nous souhaitons sincèrement que le monde entier suive la recommandation formulée par le Professeur Robert Steffen, Président du Comité d’urgence, demandant aux États de ne pas imposer de restrictions en la matière. »

Un an après l’apparition des premiers cas en août 2018, le bilan officiel s’établit à 2 512 personnes infectées, dont 1 676 sont décédées des suites de cette maladie.

Ces derniers mois, les intervenants ont redoublé d’efforts pour améliorer la réponse générale et impliquer davantage les communautés touchées par le virus Ebola. « Nous saluons les récents efforts entrepris pour intensifier la riposte en adoptant une démarche plus axée sur les personnes », déclare Trina Helderman, conseillère principale en matière de santé chez Medair. « Toutefois, la plus grande part du travail repose sur la capacité du mécanisme de riposte dans son ensemble à se rapprocher des communautés en faisant preuve de respect et d’inclusion, conformément à leur volonté. » Medair encourage vivement les intervenants à continuer d’ouvrir le dialogue avec les communautés non seulement dans le but de nouer une relation de confiance, mais aussi pour leur donner les moyens de participer à la lutte contre cette épidémie. « Les piliers d’une riposte efficace contre le virus Ebola restent les mêmes, de la prévention et du contrôle des infections à la surveillance, en passant par la gestion des cas, mais il est indispensable d’intégrer ces éléments dans une stratégie à orientation communautaire », rappelle Trina Helderman.

Medair est présente dans diverses régions affectées par cette épidémie en R.D. Congo. Comme l’explique Trina Helderman : « Aux côtés des autres intervenants, nos équipes continueront de tout mettre en œuvre pour enrayer la propagation de ce virus mortel. Il n’y a pas de temps à perdre. »


Medair est une ONG humanitaire internationale qui offre une aide d’urgence et des services de reconstruction aux familles affectées par des catastrophes naturelles, des conflits et d’autres crises.

Medair mène des projets humanitaires en R.D. Congo depuis 1996 afin de répondre aux besoins des populations vulnérables, en situation d’urgence, dans l’est du pays.

Pour les médias

Pour obtenir de plus amples renseignements et programmer des entretiens, veuillez contacter : Paola Barioli, responsable des relations publiques. E-mail : paola.barioli@medair.org / Tél. : +41(0)78 635 30 95

Pour en savoir plus sur l’intervention de Medair en réponse à l’épidémie d’Ebola, regardez notre toute dernière vidéo ici.