Vous visitez Medair International  Medair est aussi disponible dans votre pays
Visiter Medair États-Unis

Dohuk, Irak – le 25 octobre 2019 – Plus de 10 000 réfugiés du nord-est de la Syrie ont fui vers l’Irak suite aux opérations militaires en cours. En Irak, Medair a déployé une équipe médicale mobile dans le gouvernorat de Dohuk et a commencé à fournir des services de santé d’urgence aux réfugiés qui y  arrivent ; 75% d’entre eux sont des femmes et des enfants, selon les estimations du HCR, l’Agence onusienne pour les réfugiés.

En coordination avec Médecins Sans Frontières (MSF), le ministère de la Santé de Dohuk et le HCR, Medair fournit des soins de santé primaire par le biais d’une clinique mobile qui traite les virus, les infections bactériennes, offre les premiers secours de base et gère les maladies chroniques comme l’hypertension artérielle et le diabète.

« Hier, Medair a reçu 76 patients qui avaient parcouru de longues distances depuis le nord-est de la Syrie ; beaucoup souffraient de douleurs musculaires et osseuses, » explique Alanna Smith, responsable du volet urgence du projet santé de Medair. « Beaucoup de gens sont sous le choc et l’état d’esprit général est assez sombre. Faire ce voyage n’était pas le premier choix des gens. »

Certains réfugiés arrivant en Irak ont dit au personnel de Medair qu’ils avaient été séparés de leurs familles dans l’urgence, lorsqu’ils prenaient la fuite. La plupart n’ont eu le temps de prendre qu’un sac à dos d’effets personnels. Ils se demandent déjà comment ils vont pouvoir passer l’hiver dans de telles conditions.

« Nous étions chez nous lorsque notre village a été bombardé. Nos voisins se sont tous enfuis. Nous sommes restés un peu plus longtemps, mais au fur et à mesure que les bombardements ont continué, nous avons aussi dû fuir, » racontent Sinu et son épouse, Nijot, qui sont arrivés en Irak tôt jeudi matin. « Heureusement, nous sommes en sécurité, mais nous ne savons pas ce que sont devenus les autres. Peut-être qu’ils sont vivants, peut-être pas. »

Le HCR se prépare à un afflux potentiel de réfugiés, jusqu’à 50 000, dans la région au cours des prochaines semaines.  « Afin d’apporter une réponse complète aux besoins les plus urgents de ces victimes et de se préparer à un afflux supplémentaire de personnes franchissant la frontière, une approche coordonnée de tous les acteurs concernés, y compris les agences des Nations unies et les ONG, doit être la priorité absolue dans les jours et semaines à venir, ” précise Alanna.

Parallèlement, Medair continue d’atteindre les personnes touchées par les conflits en Irak grâce à des projets qui fournissent des soins de santé d’urgence, des abris, un soutien psychologique et des services d’eau et d’assainissement à ceux qui en ont le plus besoin. Ces projets sont mis en œuvre dans les gouvernorats de Kirkouk, Ninewa, Dohuk et Salah al-Din. Medair est connue pour la qualité de ses services d’aide en Irak et pour sa capacité à gagner la confiance des communautés et des autorités. Medair est active au Moyen-Orient depuis 2012, travaillant auprès des réfugiés syriens au Liban et en Jordanie. En août 2014, une réponse d’urgence était lancée en Irak suite aux conflits. Medair avait déjà travaillé en Irak en 1991, 1992 et 2003.

Pour les médias

Pour tout renseignement, merci de vous adresser à :

Amy Van Drunen, chargée de communication (en Irak, pour des interviews en anglais) : comms-irq@medair.org,         + 964 751 740 2881

Paola Barioli, chargée des relations avec les médias (en Suisse, pour les interviews en français) : paola.barioli@medair.org ; +41 78 635 30 30 95

Pour des mises à jour régulières, veuillez consulter medair.org ou nos flux Twitter @MedairInt et @Medair_ME.

Medair est une ONG humanitaire internationale qui fournit des secours d’urgence et des services de reconstruction aux familles rendues vulnérables par des catastrophes naturelles, des conflits et d’autres crises.