Vous visitez Medair International  Medair est aussi disponible dans votre pays
Visiter Medair États-Unis

Impératif humanitaire. Impartialité. Neutralité. Indépendance.

Ces quatre concepts constituent ce que l’on appelle les principes humanitaires et forment la colonne vertébrale du Code de conduite pour le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et pour les organisations non gouvernementales (ONG) lors des opérations de secours en cas de catastrophe. Ils font partie intégrante des normes humanitaires fondamentales. Comme pour bon nombre d’organisations, ces principes sont les piliers de l’action de Medair.

Mais que signifient-ils, concrètement ? Ivor Morgan, ancien représentant régional au Moyen-Orient, apporte quelques précisions sur ce qu’ils impliquent dans le cadre de nos activités.

Impératif humanitaire

L’impératif humanitaire signifie que notre action est dictée par le désir de porter assistance aux individus dans le besoin. Nous valorisons le caractère précieux et l’importance de chaque vie, de chaque personne. C’est pourquoi nous nous efforçons de sauver des vies, de soulager les souffrances et de garantir la dignité des communautés en situation de crise ou en proie à une catastrophe.

Au Moyen-Orient, notre engagement en vertu de l’impératif humanitaire s’illustre de diverses manières. En Jordanie, nous sillonnons les rues d’Amman à la recherche de réfugiés syriens en situation précaire qui n’ont pas pu être secourus par d’autres organisations. Au Liban, nous bravons les inondations afin de venir en aide aux familles dont les abris ont été ravagés par une tempête. En Syrie, nous nous rendons sur des sites récemment tenus par des groupes armés pour porter assistance aux civils. En Irak, nous effectuons de longs trajets pour atteindre les villages les plus isolés et prodiguer des soins aux habitants.

Impartialité

Le principe d’impartialité signifie que nous portons assistance aux personnes dans le besoin, sans discrimination d’aucune sorte. Nous croyons fermement que chaque vie compte et notre action est déterminée en fonction des seuls besoins de la population. Notre aide est apportée sans aucune considération de race, de croyance ou de nationalité des individus, uniquement à la lumière de leurs besoins.

Voici un exemple illustrant le principe d’impartialité au Liban : nous distribuons du matériel aux réfugiés syriens en situation précaire, afin qu’ils puissent construire ou réparer leur abri dans un camp informel. Nous étudions minutieusement les besoins de chaque famille en fonction de certains critères, comme l’état actuel de leur abri ou leur date d’arrivée dans le camp. Ainsi, nous sommes sûrs de distribuer des kits d’abri à celles qui en ont le plus besoin. Nous prêtons une attention particulière aux personnes vulnérables, âgées ou en situation de handicap, qui n’ont pas pu bénéficier d’une aide classique.

Notre action se base sur la foi chrétienne, mais nous portons assistance à tous les individus en proie à la crise, quelle que soit leur croyance. Au Moyen-Orient, la pluralité de notre équipe reflète les différentes religions des communautés que nous soutenons.

Neutralité

Le principe de neutralité signifie que nous ne prenons pas parti dans les situations de conflit, quelles qu’elles soient.

Les familles dans le besoin se retrouvent souvent piégées au cœur d’un conflit armé. Afin de leur porter secours, nous devons gagner la confiance des acteurs du conflit et leur faire comprendre que notre engagement vise uniquement les civils et les personnes non combattantes. En tant qu’organisation neutre, nous ne prenons en aucun cas position en faveur d’un camp. Nous soutenons les familles vulnérables, quel que soit le territoire dans lequel elles vivent.

À l’image d’un grand nombre de programmes nationaux, Medair ne transporte ou ne détient aucune arme dans ses véhicules et ses installations, et ne fait appel à aucune force ou escorte armée dans le cadre de son action. En nous différenciant nettement des acteurs du conflit, nous démontrons que notre présence a pour seul but de venir en aide aux individus dans le besoin.

Indépendance

En tant qu’organisation indépendante, nous ne pouvons servir d’instrument à la politique étrangère des gouvernements.

En plus des particuliers, Medair est soutenue par divers donateurs institutionnels (ministères publics, alliances intergouvernementales, etc.). Ces deux sources de financement sont essentielles à notre action et nous permettent de porter assistance au plus grand nombre. Néanmoins, nous nous assurons que nos donateurs gouvernementaux nous permettent de suivre les principes humanitaires et n’influencent pas notre ligne de conduite. Pour que notre équipe puisse agir efficacement, toutes les parties présentes dans les régions où nous intervenons ne doivent en aucun cas douter de notre indépendance : nous n’agissons pas au nom d’un gouvernement, mais uniquement pour venir en aide aux personnes dans le besoin.

Ainsi, au Moyen-Orient, nous tâchons de ne pas afficher les logos de nos donateurs gouvernementaux dans nos installations ou sur nos véhicules, tout en restant transparents sur l’origine de nos financements. Cela nous permet également d’agir dans certaines régions où la politique étrangère de certains gouvernements est contestée.

Au nom du principe d’indépendance, nous donnons également la priorité aux personnes les plus vulnérables sans tenir compte de leur statut (réfugiés, déplacés, etc.). Il arrive parfois que les autorités locales formulent des recommandations quant aux communautés à soutenir en priorité, mais nous nous efforçons d’évaluer nous-mêmes les besoins de tous avant d’agir.

En résumé, les principes humanitaires visent à porter assistance aux personnes en se basant uniquement sur leurs besoins. Nous nous tenons à l’écart des acteurs des conflits armés et des gouvernements. Ces principes sont les véritables piliers de notre action et nous permettent d’intervenir en toute sécurité. Ils dictent notre ligne de conduite qui consiste à venir en aide aux familles en situation de crise.

Pour de plus amples informations, nous vous invitons à consulter l’ouvrage de Hugo Slim, Humanitarian Ethics : A Guide to the Morality of Aid in War and Disaster.