Vous visitez Medair International  Medair est aussi disponible dans votre pays
Visiter Medair États-Unis

Une mère et son fils de trois ans devant leur maison dans la région reculée de Maroantsetra dans le nord-est de Madagascar.

Pour la plupart d’entre nous, les tâches quotidiennes comme faire la vaisselle ou la lessive ne demandent guère d’effort, puisque nous sommes équipés de machines à laver. En revanche, pour Lisy qui vit dans la région reculée de Maroantsetra dans le nord-est de Madagascar, ces tâches sont ardues. Chaque jour, elle doit marcher plusieurs centaines de mètres jusqu’à la rivière qui se trouve en bordure du village pour faire sa vaisselle et sa lessive, et puiser l’eau dont elle a besoin chez elle.

Le plus dur c’est de rentrer à pied. En plus de la vaisselle propre et de son linge mouillé qu’elle porte sous le bras, elle doit porter un seau rempli d’eau en équilibre sur la tête. Parfois, lorsque la charge est trop lourde, l’un de ses jeunes enfants l’aide.

Copyright_Medair-Tom_Russell_Photo_2
Pour de nombreuses femmes vivant dans la région reculée de Moroantsetra dans le nord-est de Madagascar, la source d’eau la plus proche est insalubre et impropre à la consommation

Lisy vit dans une région isolée, où les routes et les ponts sont presque inexistants et les pistes deviennent impraticables dès l’arrivée des fortes pluies cycloniques. Bien que cette région soit difficile d’accès, c’est là que l’équipe de Medair, la seule ONG présente dans la zone, s’emploie à fournir de l’eau potable à plus de communautés.

Malheureusement, aller chercher de l’eau tous les jours n’est pas le seul défi auquel Lisy doit faire face. L’eau qu’elle puise dans la rivière est insalubre, si bien qu’elle et ses enfants craignent constamment de tomber malade. D’ailleurs, il y a deux semaines, Lisy a dû parcourir plusieurs kilomètres à pied pour se rendre dans le centre de santé le plus proche avec sa fille de quatre ans, qui avait une très forte fièvre.

Heureusement, Lisy, et de nombreuses femmes et mères comme elle au sein de sa communauté, bénéficieront bientôt d’un accès à une source d’eau potable proche. Avec votre aide, Medair a installé plus de 250 pompes à eau manuelles ces deux dernières années dans cette région difficilement accessible, offrant ainsi de l’eau potable à plus de 32 000 personnes.

Pour protéger la vie humaine, il est essentiel de fournir de l’eau potable.

Une source d’eau potable plus proche de la maison peut changer la vie d’une femme de façon drastique. Dans une culture où les femmes assument la plupart des tâches ménagères en plus de s’occuper des enfants, cela peut leur permettre de consacrer plus de temps et d’énergie à d’autres choses, comme l’éducation de leurs enfants ou la mise en place d’une activité rémunératrice.

Voilà une bonne raison de lever notre verre !

Cliquez ici pour en savoir plus sur nos activités à Madagascar où nous apportons de l’eau potable aux communautés isolées.