Medair

International Humanitarian Aid Organisation

Medair près de chez vous

Afghanistan: La situation d’urgence au Badakhchan fait de nombreuses victimes

L’hiver le plus rude qu’a connu l’Afghanistan en 15 ans laisse les familles dans une situation de grande vulnérabilité.

Une récente série d’avalanches a coûté la vie à plus de 90 personnes dans la province du Badakhchan, région montagneuse extrêmement isolée au nord-est de l’Afghanistan.

Alors que l’aide d’urgence continue de porter secours aux survivants des avalanches, les villages bloqués par la neige dans toute la province ont également désespérément besoin de soins de santé et de nourriture, car leurs ressources en nourriture se font rares et que les cas de pneumonie et d’autres maladies font de nombreuses victimes.
   
À Darang, village de 400 familles situé près de la frontière du Tadjikistan, 29 enfants de moins de cinq ans seraient décédés le mois dernier. Le personnel de Medair a fait trois heures à cheval pour rejoindre le village, et constater que les enfants souffraient de malnutrition aigüe, de pneumonie et d’autres complications de santé.

Les familles ont de moins en moins de nourriture et leur situation est préoccupante. En 2011, la forte sécheresse a entraîné de faibles récoltes dans la région. Avec les importantes chutes de neige et les avalanches de cet hiver, de nombreuses personnes n’ont pas pu se rendre sur les marchés ou dans les centres de santé.

Les habitants de Darang manquent également de fourrage pour nourrir leur bétail, ce qui laisse leurs animaux dans un tel état de décharnement qu’ils ne peuvent être ni consommés, ni vendus.
De plus, Darang, comme de nombreux autres villages du Badakhchan, sera bientôt confronté au risque de glissements de terrain et d’inondations, lorsque le fort volume de neige tombé fondra au printemps.

« Les récentes avalanches ont permis de montrer l’état de vulnérabilité des familles au Badakhchan », explique Claire Skinner, directrice nationale de Medair en Afghanistan. « Beaucoup trop d’enfants sont sous-alimentés et les familles sont à la limite de la survie. Cet hiver rude a poussé de nombreuses familles au-delà de ce qu’elles peuvent endurer. »

Depuis 2010, Medair a lancé un programme de nutrition dans certaines régions du Badakhchan qui présentent un niveau de malnutrition aigüe préoccupant. En 2012, nous avons l’intention d’étendre nos activités à Darang, ainsi qu’à de nombreux autres villages isolés. « Traiter les femmes et les enfants malnutris est notre priorité, dit Claire. C’est pour cela que nous mettons en place des équipes mobiles capables de se déplacer à cheval dans des villages trop éloignés pour recevoir de l’aide des centres de santé existants. »

Fournir du fourrage au bétail est également très important. « Ces animaux sont le premier moyen de subsistance des habitants, confie Claire. Les familles peuvent vendre un mouton ou une chèvre pour acheter l’équivalent d’un mois de nourriture. Si elles perdent leur bétail, elles ne pourront pas acheter de nourriture pour tenir jusqu’à la prochaine récolte. »

Medair est l’une des rares organisations humanitaires internationales présentes au Badakhchan. Par conséquent, nous avons été impliqués dans la coordination de l’aide humanitaire dans la province. Nous avons stocké, par anticipation, des biens de première nécessité dans le centre de la province et envoyé une équipe sur place pour intervenir en cas d’inondations et de glissements de terrains qui menacent les villages au printemps prochain.

Ces mesures aideront les survivants des catastrophes naturelles à subvenir à leurs besoins immédiats. Pourtant, Medair fait également appel à la communauté internationale pour qu’elle apporte un soutien à long terme aux familles qui vivent au Badakhchan, la province du pays où l’insécurité alimentaire est la plus préoccupante.
___________________________________________________________________________

Le travail de Medair en Afghanistan est financé par, la C.E. Direction générale de l’Aide humanitaire et de la Protection civile, l’association Chaîne du Bonheur, le Comité central mennonite (MCC) avec la Canadian Foodgrains Bank, le Programme alimentaire mondial, l’UNICEF et les donateurs privés.

En savoir plus sur les activités de Medair en Afghanistan.

Cet article a été rédigé grâce aux informations recueillies par le personnel Medair sur le terrain et au siège. Les points de vue exprimés dans cet article n’engagent que Medair et ne reflètent en aucun cas l’opinion d’autres organismes.






Faire un don
Recevoir e-Newsletter



Histoires de Medair

Un privilège rare

Somalie -

Dans un camp au Somaliland, un programme nutritionnel...

Escalader des montagnes pour trouver de l’eau

Haïti -

A quoi ressemblerait votre vie si vous aviez six...

http://www.www.medair.org/nc/fr/infochanel/news/detail/