Crise des Rohingyas  - Medair envoie son équipe d’urgence au Bangladesh pour venir en aide aux réfugiés Rohingyas. Je veux aider

Des nouvelles de la République démocratique du Congo : la route de Limangi

21 juillet 2016

Des nouvelles de la République démocratique du Congo : la route de Limangi

Bisika Sadiki ne croyait pas que ce jour viendrait. Il a toujours vécu à Limangi, village de 6 000 habitants situé au fin fond de la jungle du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo.

Peu importe où l’on se rendait, il fallait passer par Kibua, la ville la plus proche, située à 90 minutes à pied, sur un sentier escarpé et boueux à travers la jungle. On n’avait pas le choix si on voulait acheter à manger ou se faire soigner à l'hôpital. « Cela a toujours été compliqué pour nous d'emmener nos malades à l'hôpital », raconte Bisika. « Nous devions les transporter sur le dos ».

En avril 2015, les choses ont changé. Depuis des années, la région était occupée par un groupe armé rebelle, mais cette année-là, Medair a pu entrer à Limangi, qui n’avait pas bénéficié d’aide internationale depuis plus de 10 ans. Certes, le village était devenu un endroit relativement sûr, mais comme on ne pouvait l'atteindre que par un sentier de jungle, peu d'organisations y intervenaient.

Medair a réhabilité la clinique délabrée de Limangi et a commencé à fournir gratuitement des soins de santé en plein cœur du village. Puis, avec le soutien et les encouragements de la communauté, nous avons peu à peu transformé en route le chemin qui passait par la jungle.

Nous avons embauché des travailleurs journaliers locaux pour élargir le sentier et construire des ponts sur les rivières. Ce travail a offert aux familles, dont la vie quotidienne est affectée par la peur des conflits, un revenu dont elles avaient grandement besoin, dans un contexte marqué par le manque d'opportunités d'emploi. 

« Polé polé », ou petit à petit, la route a été élargie et, un an après l'arrivée de Medair dans le village, nous avons officiellement inauguré la route de  Limangi.

Le 20 avril 2016, Medair a effectué la totalité du trajet entre Kibua et Limangi en voiture. C'était la première fois qu'une voiture entrait dans le village. À l'approche des véhicules, la foule s'est mise à chanter et à taper des mains. Les enfants ont couru à la rencontre d'un groupe de coureurs qui avaient fait la course jusqu'à Limangi pour fêter la nouvelle route.

Grâce à celle-ci, il faut désormais 30 minutes seulement pour marcher de Kibua à Limangi, soit une incroyable amélioration par rapport à l’ancienne route. « C'est un jour mémorable pour les enfants de Kibua et de Limangi ! », s'exclame Bisika, avec un large sourire. « Cette route est un bienfait pour nos soins de santé, pour notre économie et pour nos enfants ! »

Lisez le témoignage d' une mère heureuse à Limangi

Elle a bénéficié de l'incroyable transformation qui a eu lieu dans sa communauté en décembre 2015.

Le travail de Medair en République démocratique du Congo est rendu possible grâce au soutien du service d'aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne, de la Fondation Medicor (LI), de la Direction suisse du développement et de la coopération, de la Chaîne du Bonheur, du Fonds des Nations Unies pour la population, de l'Agence des États-Unis pour le développement international ainsi que grâce à la générosité de nos donateurs privés.

Ce contenu a été élaboré à partir de ressources recueillies par le personnel de Medair sur le terrain et au siège. Les points de vue qui y sont exprimés n’engagent que Medair et ne reflètent en aucun cas l'opinion officielle d'autres organisations.


Nouvelles et Histoires Liées

En Savoir Plus Sur Cette Région