Medair

International Humanitarian Aid Organisation

Medair près de chez vous

Haïti: Jacmel : Après la tempête…

Après le passage de l'ouragan Tomas, Medair procède à une première évaluation des dégâts à Jacmel.

Vendredi soir, l'ouragan Tomas est passé tout près des côtes haïtiennes. L’ouragan de catégorie 1 a provoqué des vents violents, de fortes pluies et des inondations.

Lorsque les vents se sont suffisamment calmés, l'équipe de Medair est sortie pour évaluer les dégâts subis par la ville de Jacmel et apporter une aide aux personnes touchées par l'ouragan.

Repartir à zéro pour la deuxième fois…
L’équipe Medair a rendu visite aux familles qui étaient venues trouver refuge dans les églises et les écoles pendant la tempête. En apprenant l’arrivée de l’ouragan, de nombreuses familles ont fui leur domicile et ont tout laissé derrière elles.

Lorsqu’elle est arrivée au camp de Pinchinat plus tard dans la journée, l’équipe s’est retrouvée face à un champ de ruines. Les latrines et l'approvisionnement en eau étaient encore fonctionnels, mais les vents violents avaient détruit la plupart des tentes du camp ainsi que les affaires personnelles des habitants.
     
« C’était un bien triste spectacle », explique Emma Le Beau, responsable des communications sur le terrain. « Je suis arrivé en Haïti peu après le tremblement de terre. C’est la deuxième fois cette année que je vois les familles repartir à zéro et récupérer ce qu’elles peuvent des restes de leurs affaires. »

Un niveau de dégâts relativement faible

Bien que l’ouragan ait provoqué d'importants dégâts dans le camp de Pinchinat, Jacmel semble avoir, de manière générale, bien résisté à la violence des intempéries.

Même si certaines régions d'Haïti ont subi d’importantes inondations, l'épidémie de choléra qui s’est répandue au nord du pays n’a pas atteint la ville de Jacmel. Medair reste néanmoins très vigilante face à la menace d'un éventuel foyer épidémique.

Dans les jours à venir, l'équipe continuera à concentrer ses efforts sur la distribution d’abris aux personnes vulnérables. « Nous travaillons en coordination avec les Nations Unies et les autorités locales afin de répondre aux besoins des familles ayant tout perdu pour la deuxième fois », déclare Emma.

Abris provisoires en « excellent état »

Medair est intervenue en Haïti à peine quelques jours après le terrible tremblement de terre qui a secoué l’île au mois de janvier dernier. À ce jour, Medair a installé 1427 abris couvrant les besoins de 8562 personnes. Mais les besoins en abris sont aujourd’hui toujours aussi pressants dans la ville de Jacmel et dans le département du Sud-Est.

L’équipe a été encouragée de constater que les abris provisoires fournis par Medair ont très bien résisté à la violence de l’ouragan.

« Nous avons évalué de manière aléatoire une partie de nos abris provisoires de type ESK », explique Francis Woods, directeur national. « Je suis heureux d'annoncer qu'ils étaient tous en excellent état. Les familles sont restées dans leurs abris ESK tout au long de la tempête sans aucun problème. »

Medair va continuer à évaluer les dégâts causés par l'ouragan à Jacmel et dans le département du Sud-Est d’Haïti. Pour mener à bien cette évaluation, nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités locales ainsi que d'autres organismes humanitaires.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour la presse :
Le personnel Medair est prêt à participer à des entretiens. Des photos sont également disponibles.

Merci de contacter :


Suisse (siège de Medair) :    
Timothy Chapuis, Responsable Marketing & Communication,
+41 79 319 4299
Langues : anglais/français
Email : timothy.chapuis(at)medair.org

Jacmel est la quatrième ville d’Haïti. Elle est située à 73 kilomètres au sud-ouest de Port-au-Prince.

Tous les ans, Medair apporte une aide d'urgence et de réhabilitation à plus de trois millions de personnes dans certains pays faisant partie des plus vulnérables au monde : ceux qui sont durement touchés par les conflits, les catastrophes naturelles et autres crises. (www.medair.org)

Le programme d’abri provisoire de Medair existe grâce au soutien de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). Le programme Haïti de Medair est également soutenu par les donateurs privés et les organismes Läkarmissionen et ICAP Charity Day.

Ce communiqué de presse a été rédigé grâce aux différentes informations collectées par le personnel de Medair travaillant sur le terrain et au siège de l’organisation. Le contenu de cet article n’engage que Medair et ne doit en aucun cas être considéré comme le reflet de l’opinion officielle d’une quelconque autre organisation.








Faire un don
Recevoir e-Newsletter



Histoires de Medair

Un privilège rare

Somalie -

Dans un camp au Somaliland, un programme nutritionnel...

Escalader des montagnes pour trouver de l’eau

Haïti -

A quoi ressemblerait votre vie si vous aviez six...