Crise des Rohingyas - Je veux aider

Le 25 août, des conflits ont éclaté dans l’État de Rakhine. La situation est instable et ne semble pas s’apaiser. Medair est sur place pour répondre à cette crise humanitaire et aider les personnes les plus vulnérables au Myanmar.

Depuis plus de 60 ans, de violents conflits internes sévissent au Myanmar, forçant plusieurs milliers de personnes à quitter leur maison et leur communauté. Ainsi, beaucoup de familles vivent en situation de grande précarité.

En outre, le Myanmar figure parmi les pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles. Au cours des dix dernières années, la population a été frappée par trois cyclones de forte intensité, deux séismes, de violentes inondations et des glissements de terrain dévastateurs. Ce sont les familles vivant dans les zones rurales et isolées qui souffrent le plus des conséquences de ces catastrophes. Bon nombre d’entre elles ont vu leurs cultures ravagées et se retrouvent sans revenus, tandis que des milliers d’autres ont été contraintes d’abandonner leur domicile. 

NOS PROGRAMMES

Réduction des risques de catastrophe – Medair met tout en œuvre pour être prête à intervenir en cas de séisme ou de cyclone dans l’État d’Arakan (Rakhine) et les autres régions exposées aux catastrophes. Nous participons à un groupe de travail sur la réduction des risques de catastrophe dans l’État d’Arakan et au niveau national. Les communautés vulnérables prennent part à des activités pédagogiques communautaires de préparation aux catastrophes qui mettent l’accent sur les stratégies de reconstruction à long terme. Nous employons et renforçons les capacités du personnel national, notamment en animant des ateliers pour évaluer la vulnérabilité des femmes dans l’État d’Arakan.

Abris – Dans l’État d’Arakan, où pas moins de 120 000 personnes déplacées vivent dans des camps ou des communautés d’accueil, Medair a dégagé des fonds d’urgence afin de reconstruire les abris communautaires endommagés.

Aide post-inondations – Dans les villages isolés de l’État d’Arakan, Medair a financé des programmes « Argent-contre-Travail » pour améliorer les structures fournissant de l’eau potable. Après une récolte 2015 entièrement détruite par les inondations, les familles dans le besoin ont ainsi pu gagner de l’argent pour acheter de quoi se nourrir. 

Histoires liées